Documents: 59, affichés: 1 - 20

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
Aarau, Aargauer Kantonsbibliothek, MsWettF 10
Parchemin · 127 ff. · 29-29.5 x 19.5-20 cm · 2e moitié du XIIe siècle
Livre d’Evangiles OCist

Le manuscrit appelé « Evangelia ad Missas » contient les lectures des évangiles de la messe pour toute l’année selon l’ordre de la liturgie cistercienne. Il fut copié pendant la seconde moitié du XIIe siècle et il est donc plus ancien que le couvent de Wettingen fondé en 1227. On ne sait pas pour quel monastère il avait été copié. Il est décoré de nombreuses initiales avec des rinceaux de diverses couleurs. (gam)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Aarau, Aargauer Kantonsbibliothek, MsWettQ 3
Parchemin · 128 ff. · 22 x 17.5 cm · troisième quart du XIIIe siècle
Collectaire OCist (« Collectaneum »)

Le collectaire cistercien remonte au troisième quart du XIIIe siècle. Il contient des prières liturgiques pour toute l’année. Le lieu de réalisation du manuscrit est inconnu ; d’après diverses notes historiques, il semble qu’il a été rapidement utilisé à Wettingen. Dans le calendrier se trouvent les journées commémoratives des fondateurs du monastère, tandis que les brèves Notae dedicationum Wettingenses se rapportent à la fondation et à l’agencement du monastère. (gam)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Aarau, Aargauer Kantonsbibliothek, MsWettQ 4
Parchemin · 486 pp. · 17 x 12.5 cm · premier quart du XIVe siècle
Breviarium OCist

Le volumineux bréviaire énumère les textes pour la liturgie des heures dans l’ordre cistercien durant toute l’année ecclésiastique. Le calendrier des saints et le rang des fêtes correspondent à la situation du dernier tiers du XIIIe siècle. Sur la base de l’écriture, ce bréviaire peut être daté du début du XIVe siècle. On ne sait pas depuis quand le manuscrit fut utilisé au couvent de Wettingen. (gam)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Aarau, Aargauer Kantonsbibliothek, MsWettQ 5
Parchemin · 115 ff. · 19 x 14 cm · deuxième tiers du XIIIe siècle
Consuetudines OCist

Les Consuetudines cisterciennes du milieu du XIIIe siècle comprennent le texte fondateur de l’ordre, la Carta caritatis, et les normes faisant autorité pour le culte, pour la vie des frères lais, pour le chapitre général et pour d’autres domaines jusqu’à la mise en place des accents dans les manuscrits. Plusieurs scribes travaillèrent à cette copie. A la fin du XIIIe siècle encore, un dernier copiste inséra des recettes médicales en allemand sur les pages qui étaient restées blanches. (gam)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Aarau, Aargauer Kantonsbibliothek, MsWettQ 6
Parchemin · 34 ff. · 18.5 x 13.5 cm · dernier tiers du XVe siècle ; XVIe siècle
Pontificale OCist

Le pontifical cistercien pour l’abbé, remontant au dernier tiers du XVe siècle, contient des bénédictions et formulaires liturgiques divers pour la consécration des moines et moniales et pour la nomination d’une abbesse. Dans les formulaires pour les consécrations dans les monastères cisterciens féminins, les textes sont en partie rédigés en allemand. (gam)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Basel, Pharmaziemuseum der Universität Basel, Cod. H154
Parchemin · 71 ff. · 23.8 x 16.2 cm · première moitié du XIIIe siècle
Copie de l’Antidotarium Nicolai

Le manuscrit en parchemin remonte à la première moitié du XIIIe siècle. Presque 300 formules pour des médicaments sont décrites sur les 72 folios, y compris les informations sur la production, l’usage et les effets de ces remèdes. Le texte se base sur l’Antidotarium de Nicolò Perposito de l’école de médecine de Salerne. Le manuscrit a une mise en page simple, avec seulement quelques petites initiales à l’encre rouge et bleue et des ornements qui décorent le texte. D’après des annexes, on peut supposer que Mr. Ludwig Bertalot (1884-1960) était le possesseur précédent du manuscrit. Le Musée d’histoire de la pharmacie a pu l’acheter en 2017 à la librairie de livres anciens de Daniel Thierstein à Bienne. En 2019/2020, Friederike Hennig a restauré le manuscrit à Bâle. (wan)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A XI 72
Papier · 184 ff. · 14.5 x 10.5 cm · XVe siècle
Recueil de textes théologiques

Le recueil de textes, décoré simplement, provient de la chartreuse de Bâle. Il fut copié par diverses mains du XVe siècle. Il contient une enluminure, et seuls les restes d’une deuxième se devinent sur une page déchirée. Des notes de musique ont été ajoutées à deux endroits du texte. Ce volume contient presque exclusivement des prières. La majeure partie d’entre elles sont plutôt brèves, parfois elles n’occupent pas plus de la moitié d’une page de ce manuscrit de petit format. Quelques prières sont en prose, d’autres en vers. (fis)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, B XI 9
Parchemin · 263 ff. · 11.5 x 9 cm · 1478
Meditationes de sanctis mulieribus virginibusque

Ce manuscrit en parchemin de petit format provient de la chartreuse de Bâle où il a été achevé en 1478 par le copiste Johannes Gipsmüller. Les nombreux textes dévotionnels dédiés à différentes saintes sont pour la plupart anonymes, et certains – comme ceux de Marguerite, la patronne de la chartreuse bâloise – peuvent être probablement attribués à Heinrich Arnoldi. Le manuscrit est décoré d’illustrations en pleine page représentant les saintes traitées dans le texte, ainsi que de nombreuses initiales, lesquelles sont réalisées dans des styles très différents. (mue)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Chur, Staatsarchiv Graubünden, B 1
Papier · 191 ff. · 20.5 x 14 cm · diocèse de Constance · fin du XVe siècle
Lucidarius, Chronique universelle de Constance et Chronique de Zurich du XVe siècle

Le manuscrit contient trois différents textes. Le Lucidarius en allemand (1r-32v), un dialogue didactique entre maître et élève, est une œuvre en prose en moyen haut allemand, rédigée vers 1190, qui représente le savoir théologique et scientifique contemporain de son temps. La Chronique universelle de Constance (117r-150v) est un bref compendium historique universel, écrit probablement à Constance au XIVe siècle. La Chronique de Zurich (153r-191r), dont la rédaction la plus ancienne remonte au XIVe siècle, appartient au genre des chroniques de villes allemandes de la fin du Moyen Age. Le manuscrit a été copié dans le diocèse de Constance. Son premier propriétaire est un certain Hans von Endiner dont on ne sait rien de plus. Au XVIIIe siècle, ce volume appartenait à Georg Litzel, un théologien et philologue d’Ulm. On ne sait pas comment il est arrivé à Coire. (dec)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 24
Parchemin · 25 ff. · 27.5 x 17.5 cm · Cod. : 1910-1916 ; fragm. : fin IVe-VIIe siècle (écriture supérieure)
Fragments de la reliure d’un manuscrit syriaque d’Harput

Le présent volume de 25 folios a été fabriqué entre 1910-1916 pour contenir 8 fragments de 5 manuscrits grecs de parchemin, presque tous palimpsestes, retrouvés vers 1896 dans la reliure d’un Évangile syriaque non identifié, à Harput en Anatolie. A : Fragm. 1-2 (s. IV ex / VII in) : morceaux du chap. 15 de la Didascalia apostolorum ; B : Fragm. 3-4 (s. VI) : morceaux des chap. 3-4 de l’Épître de Paul à Timothée ; C : Fragm. 5, en particulièrement mauvais état de conservation : contenu et date indéterminés ; D : Fragm. 6 (s. VII) : morceaux du prologue et début des scholies du livre 24 de l’Iliade ; E : Fragm. 7-8 (s. VII) : morceaux des Psaumes 108, 114 et 115. Les contenus de la couche inférieure des fragments palimpsestes ne sont ni connus ni datés. (and)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 118
Papier · II + 94 ff. · 32.9 x 22.5 cm · région de Bâle · vers 1520-1530 ?
De rebus bellicis et Notitia dignitatum

Les deux textes, De rebus bellicis (ff. 5r-17v) et Notitia dignitatum (ff. 19r-94r), réunis dans ce manuscrit, remontent à l’Antiquité et présentent respectivement les machines de guerre utilisées par l’armée romaine pour le premier, et l’organisation militaire du Bas-Empire, dans ses parties occidentale et orientale, pour le second. Ils ont été conçus dès l’origine, entre la fin du IVe et le début du Ve siècle, avec des illustrations, dont la plus ancienne copie connue, remontant à la fin du IXe et le début du Xe siècle, était conservée à la bibliothèque de la cathédrale de Spire (dont il ne subsiste aujourd’hui qu’un seul feuillet). Cet exemplaire fut emprunté en 1436 par le cardinal Pietro Donato alors qu’il se trouvait au concile de Bâle où moins deux copies, enluminées par Péronet Lamy, furent réalisées (Oxford, Bodleian Library, Ms. Canon. Misc. 378 ; Paris, BnF, lat. 9661). Le manuscrit de la Fondation Martin Bodmer en est une nouvelle reproduction, moins d’un siècle plus tard, qui pourrait avoir servi à l’édition de ces deux textes, images y compris, par Sigismundus Gelenius parue chez Froben à Bâle en 1552. (rou)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 12
Parchemin · XV + 278 ff. · 26.4 x 19.6 cm · 21 juin 1407
Nicolaus Bertrucius : Collectorium in parte practica medicinae

Le manuscrit, copié par Heinricus Tierli (probablement Heinricus Tierlin, administrateur à Schuttern et procureur à Fribourg-en-Brisgau), peut être daté du 21 juin 1408 grâce à l’explicit (f. 278vb). Le texte principal (ff. 1r-278v) s’ouvre par la rubrique Incipit Collectorium Bertrucii in parte practica medicine [...] (ff. V1r-V14r), et se poursuit avec les Tabula primi libri (ff. V14r-V14v), Tituli secunde sectionis (ff. V14v-V15r), Tituli tercie sectionis (ff. V15r-V15v) et Tituli quarto sectionis (f. V15v). Les titres sont rubriqués et les initiales en rouge ou en bleu. Le manuscrit possède une reliure en cuir contemporaine de la réalisation du manuscrit et des fermoirs en métal (le dos a été restauré en 1978). Dans la reliure se trouve un document médiéval découpé (voir la page de garde postérieure). Les notes de possession suivantes figurent dans le manuscrit : Hic liber pertinet Leonhardo hemerly de constancia (f. 278vb), Sum Bernhardi Stoppelij M[edicinae] Doctoris (main du XVIIe siècle, f. V1r) et Magister petrus hemmerlis (page de garde antérieure originale n'existant plus). (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 39
Parchemin · A, B + 90 + H-Z ff. · 27.3 x 19.7 cm · Italie, Rome · 1464-1471
Nicolaus Cusa : Cribratio Alcorani et Contra Bohemos

Le manuscrit de la deuxième moitié du XVe siècle a été copié très soigneusement sur une colonne dans une minuscule humaniste. Il comprend deux textes du cardinal Nicolas de Cues (1401-1464), Cribratio Alcorani (ff. 1r-70r) et Contra Bohemos (ff. 70v-90r). Dans la Cribratio Alcorani il a cherché à entrependre une étude philologique précise et historique du Coran et dans le Contra Bohemos il s'est occupé d'hussitisme. Le frontispice est orné d’une marge à bianchi girari ainsi que deux médaillons avec des armes (f. 1r). Ces armes d'azur au lion d'argent à la cotice d'or brochant sur le tout, couronnée des insignes papaux, sont celles du pape Paul II (Pietro Barbo, 1464-1471). Le manuscrit a donc soit été commandé par le pape, soit réalisé pendant son pontificat. En tête de chapitre, les initiales sont peintes en or sur un fond bleu et vert. Certaines initiales ressortent plus fortement et l'une a un décor à bianchi girari semblable à celui du frontispice. La riche reliure décorée d'ornements végétaux, de médaillons et de représentations de saints, date du XVIe siècle. Sur le plat supérieur, le médaillon central représente la Vierge à l’Enfant. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 48
Papier · A + 217 ff. · 31.8 x 22.5 cm · 1475
Livre de prières

Le livre de prières a été copié en 1475 (f. 217v). Son lieu d’origine demeure inconnu. Le texte est introduit par l’incipit Diss büchlin ist von anis und zwantzig festen und von sextechen hochziten die durch das gantz jahr begangen werdent [...] (f. 1r). Les initiales et l’incipit sont rubriqués, tandis que le reste du texte est sans ornement, copié à l’encre marron sur une colonne par une main principale. Au centre de nombreux cahiers se trouvent des onglets provenant d'un missel du XIVe siècle (copié en textualis). La reliure en cuir est contemporaine de la réalisation du manuscrit. Elle est décorée de filets disposés en diagonale et d’ornements estampés à froid. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 59
Parchemin · A-F + 222 ff. · 22.7 x 17.6 cm · 1390 ; 21 mars 1391
Opera Gregorii Magni

Le manuscrit a été copié sur une colonne par une main soigneuse du XIVe siècle. Le volume contient les Omelie (ff. 1r-103r), les Dialogi (ff. 103v-170r) et le Liber pastoralis (ff. 172r-219v) du pape Grégoire Ier (542-604). Les titres sont rubriqués et deux élégantes initiales ornées en rouge figurent aux f. 103v et 172r. Le texte principal est parcouru d’annotations d’une main de peu postérieure. Le manuscrit peut être daté grâce à différentes entrées sur le f. 103r. La main principale indique : Expliciunt omelie sancti Gregorij pape. Anno Nonagesimo. Deux autres mains écrivent au-dessus du texte domini 130° et à côté 1390. Au f. 219v, la main principale a également inscrit : Explicit. Pastorale beati Gregorij pape Etc. Anno Millesimo ccc°. Nonagesimo primo. Finitus est liber iste in die s. Benedicti. Sur le même folio se trouve une marque de possession : Iste liber est domus throni sancte trinitatis in pletriach, qui se rapporte à la chartreuse de Pleterje en Slovénie. Le volume est arrivé à la Bibliothèque cantonale de Thurgovie à travers la chartreuse d’Ittingen (note de possession du XVIIIe siècle au f. 1r). La reliure à plaques en cuir blanc avec deux fermoirs est datée de 1553 (date dans la représentation d’Esaia). Comme dans le manuscrit Y 39, elle présente des ornements végétaux et des images de saints. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 62
Papier · I + 254 ff. · 30 x 20.7 cm · 1394
Recueil de textes scolastiques

Le recueil daté de 1394 contient un extrait du Super libros sapientie (ff. 1r-192r) de Robert Holcot (ca. 1290-1349). Au folio 1r, une note de possession Jste liber est h. wahter prespiteri et detur filijs fratris mei (et johanni . heinrici – par une autre main) in remedium anime mee nomme (le prêtre) Heinrich Wachter comme propriétaire. Le manuscrit est copié sur une colonne en cursive par deux mains différentes. Les ff. 1r-86v peuvent clairement être attribués à Heinrich Wachter, les ff. 87r-192r sont d’une deuxième main non identifiée. Le reste du volume doit également être attribué à ces deux mains. Les fragments sur les contreplats, la feuille de garde antérieure et les onglets proviennent d’un registre de noms, peut-être d’une chancellerie. La reliure en bois recouverte de cuir est contemporaine. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 74
Papier · II + 162 pp. · 20.5 x 15.3 cm · St. Katharinental · 1e tiers du XVe siècle
« Schwesternbuch » de St. Katharinental

Le « Schwesternbuch » (Livre des sœurs) de St. Katharinental a été copié au cours du premier tiers du XVe siècle à Katharinental près de Diessenhofen. Il appartient au genre littéraire des vitae et contient le récit de la vie et des expériences de grâce des 58 moniales. L’inscription sur la reliureLebensbeschreibung viler in allhiessigem gottshauss heylig-mässig gelebter closter-jungfrawen – est due à Antonia Bögin ou Botzin de Kaufbeuren (archiviste, † 1763). Une main postérieure a inséré la table des matières sur le contreplat antérieur, ainsi que le nom des moniales de St. Katharinental au-dessus des titres de chapitre et la numérotation de ces vies dans les marges du folio correspondant. Le manuscrit est copié sur deux colonnes par deux mains différentes. La main principale copie les vies des nonnes et une prière (pp. 1a-144a), la deuxième une autre prière (pp. 144b-154a). La reliure en parchemin avec des lacets de fermeture remonte au XVIIIe siècle. Sur la page de garde antérieure se lit la note de possession : diss buoch ist schwester Margreten von Ulm († 1583) closterfrow in Sankt Kattrinen thal by Diessenhofen. En 1720, sœur Antonia est nommée probablement comme nouvelle propriétaire du livre (p. 104). (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 128a
Papier · A + 82 + Y, Z ff. · 30.7 x 22.8 cm · Überlingen · 4 novembre 1495
Recueil de textes homilétiques

Le recueil à contenu homilétique a été copié à Überlingen en 1495. Grâce à l’explicit (f. 38vb), on peut non seulement connaître son lieu d’origine (opido ùberlingen), mais aussi le nom du scribe – scribebat Stephanus hamgarter nomen – Stephanus Hamgarter von Stein (ancien assistant paroissial à Seefelden près d’Überlingen). Le recueil contient des Sermones dominicales de tempore (ff. 1ra-38vb) de Pérégrin d’Opole (ca. 1260-1335), un Sermo de passione domini (ff. 59ra-66va) et d'autres sermons (ff. 66va-82v). Le volume a été restauré en 1965 par l’atelier Hans Heiland und Sohn, qui a également réalisé la reliure en cuir vert. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 131
Parchemin · 190 ff. · 37.7 x 29 cm · Fischingen ? · 10 décembre 1498
Psalterium feriatum ad usum ecclesiae Fischingensis

Grâce au colophon (Finitus est liber Iste feria secunda Post festum Concepcionis virginis Marie. Anno domini 1498. Per fratrem iohannem Coci Conuentualem huius monastery. Iiij ydus decembris Laus deo, f. 186r), on déduit que le psautier fut copié par Johannes Koch (il apparaît dans l’obituaire de Fischingen et est documenté entre 1498 et 1514, curé à Bichelsee (TG) dès 1483) et achevé en 1498. Il est à noter que le texte des ff. 98r-110r a été copié par une main successive à l’encre noire. Les pages en papier avec l’hymne (ff. 187r-188v) ont probablement été reliées dans le volume dans un second temps. Les chants sont indiqués suivant la notation allemande de plain chant (« Hufnagelnotation ») sur cinq lignes rouges. Le manuscrit débute par un simple titre rubriqué (f. 1r) : Incipit psalterium in nomine domini, suivi de l’indication des jours de la semaine. Les autres titres sont aussi rubriqués. Sur les contregardes antérieure et postérieure, on distingue l’empreinte en négatif d’anciennes feuilles de garde. La reliure en cuir jaune avec des motifs renaissants des XVe ou XVIe siècles estampés à froid possède deux fermoirs et des écoinçons métalliques. Sur le plat supérieur se trouve une étiquette en papier du XVIIIe siècle avec la cote C:XV. S:13. Notat: 10 qui renvoie sans aucun doute au monastère bénédictin de Fischingen. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Preview Page
Frauenfeld, Kantonsbibliothek Thurgau, Y 156
Parchemin · A + 106 + Z ff. · 23 x 17 cm · 1418 ?
Guillaume de Tocco : Das Lesen [!] Sant Thomas von Aquino

L’œuvre, écrite en allemand, contient la vie de Thomas d’Aquin, composée par Guillaume de Tocco (1240-1323). Au f. 106v se lit une note relative au copiste et à la possible commanditaire du manuscrit : Dis buoch hat ze tùtsche bracht gemachet vnd geschriben pfaff Eberhard von Rapreswil kilcherr zu Jonen (ajout anno 1418 d’une main du XVIe ou XVIIe siècle). Dem sol Got vnsri frow sant Thoman der heilig lerer vnd die erwirdig frow die Stoeklerin ze Toess wol lonen. Selon cette entrée, la main du XVe siècle est celle de Eberhard von Rapperswil, curé à Jona, dans le canton de Saint-Gall. On y apprend aussi que l’œuvre a été commandée par la nonne Stöklerin de Töss (probablement Elsbeth Stükler). Les initiales sont non seulement mises en évidence en rouge, mais aussi ornées. Le manuscrit possède une reliure en cuir de couleur rouge framboise avec des fermoirs, qui a été restaurée au XXe siècle. Les feuilles de garde antérieure et postérieure proviennent d’un manuscrit neumé (probablement un kyriale) du XIIIe siècle. Dans le manuscrit se trouvent deux marques de possession : Dijs buoch ist erhart blarer von Wartensee zuo Kemten, guothsher zuo kemtem vnd zuo Werdeg (f. 106v) et Monasterij apud D.[ivam] Yddam in Visch.[ingen] (f. 1r). Il a donc appartenu successivement au prince abbé Johann Erhard Blarer von Wartensee de Kempten, dont les activités sont documentées pour la période allant de 1587 à 1594, et au monastère de Fischingen. (glo)

En ligne depuis: 10.12.2020

Documents: 59, affichés: 1 - 20